Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Zelda, Princesse bibliophile

Et le gagnant est… Mers Mortes !

14 Mai 2020, 17:15pm

Publié par Zelda

Le verdict du Prix Imaginales des Bibliothécaires est tombé, le livre récompensé cette année est donc l’œuvre d’Aurélie Wellenstein.

J’en profite pour faire un petit article dans lequel livrer mon ressenti sur cette issue.

La séléction du Prix Imaginales des Bibliothécaires 2020

La séléction du Prix Imaginales des Bibliothécaires 2020

Tout d’abord, j’admets que ce n’est pas le livre pour lequel j’avais voté. Cependant, il m’a été difficile de départager ces romans car à une exception près, j’ai trouvé qu’ils valaient tous la peine d’être lus, avec chacun des qualités différentes. Je ne reviendrai pas sur là-dessus car j’ai suffisamment détaillé mes avis dans mes chroniques individuelles sur ces livres.

 

C’est la première année que je ne suis pas déçue, même si ce n’est pas mon champion qui l’a emporté. Ce n’est d’ailleurs jamais mon champion qui l’emporte…

Je pense que c’est en grande partie parce que c’est la première année où je n’ai pas de coup de cœur. Lors de la première édition, j’ai découvert Estelle Faye et son excellent Les Seigneurs de Bohen, qui m’avait totalement transportée au point de lui acheter un exemplaire dédicacé aux Imaginales. Lors de la suivante, je me suis absolument passionnée pour la lecture du gagnant, Calame tome 1 : les deux visages, de Paul Beorn, mais j’avais finalement préféré mettre en avant le moins grand public mais très étonnant et poétique conte mi-fantastique mi-post-apo Une immense sensation de calme de Laurine Roux.

 

Enfin, quelque part je suis ravie que ce soit une femme qui obtienne le prix cette fois-ci. Ce prix est jeune, mais les deux précédents lauréats étaient des hommes, et j’étais par ailleurs gênée qu’il n’y ait qu’une seule femme dans la sélection cette année alors que c’était plus équilibré lors des éditions précédentes.

La réputation de cette autrice n’est déjà plus à faire, je n’ai eu que de bons échos sur elle avant même cette nomination. J’ai découvert sa plume grâce à Mers mortes et je l’ai effectivement beaucoup aimé. C’est un bon livre, avec un univers vraiment unique qui vous reste en tête longtemps après l’avoir fermé. Et j’ai aussi l’espoir que les votants ont été sensibles à son message écolo. Peut-être la période y est-elle propice.

 

Quoiqu’il en soit, félicitation à la gagnante.

Je me réjouis de participer à nouveau l’an prochain !

Et le gagnant est… Mers Mortes !
Commenter cet article