Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Zelda, Princesse bibliophile

Point Lal-Pal post-confinement

21 Juin 2020, 17:15pm

Publié par Zelda

J’écris moins sur ce blog depuis que je ne suis plus en télétravail, mais je continue de lire, et le moins qu’on puisse dire c’est que je n’ai pas chômé ces derniers temps. Faisons un petit point ensemble !

 

Le grand chantier, évidemment, c’est Ship of Destiny de Robin Hobb, dont je m’approche doucement de la fin. J’en dirai plus lorsque je l’aurai terminé.

 

Il est presque le seul roman à m’avoir occupée : je viens de terminer L’Exception, d’Audur Ava Olafsdottir, tout juste auréolée du prix Médicis étranger pour Miss Islande. Au départ, c’est bien ce dernier que j’avais envie de lire, mais ma mère avait déjà prêté son exemplaire à quelqu’un d’autre, et il n’était pas disponible à la médiathèque. J’en ai donc pris un autre, presque au hasard, sur les rayonnages. Je ne vais pas m’étaler sur le sujet, vous en entendrez à nouveau parler dans un futur article qui lui sera consacré !

 

Comme je prends à nouveau les transports en commun, tout le reste de mes lectures a porté sur des mangas :

 

- Nos compagnons, de Taniguchi : faut-il présenter ce mangaka, le seul qui peut séduire un amateur de franco-belge allergique aux bandes dessinées venues du Japon ? Âmes sensibles, rappelez-vous que tout ouvrage centré sur les animaux qui partagent nos vies est voué à vous faire pleurer. La première histoire m’a particulièrement touchée. Les suivantes sont tout aussi attendrissantes, mais nettement moins tristes. Mention spéciale aux dessins des animaux eux-mêmes, d’un réalisme et d’un détail impressionnant. Il y avait assurément de l’amour pour ces fidèles compagnons à quatre pattes dans le cœur de l’auteur.

 

 

 

 

- Les liens du sang, tomes 1 à 4 : il s’agit là de la première série de Shûzô Ôshimi que je lis, bien qu’il ait déjà acquis une belle réputation avec ses œuvres précédentes. Je ne pense pas faire d’article à ce sujet, d’autant plus que la série n’est pas finie. Ce que j’en ai lu pour l’instant m’a franchement enthousiasmée, et je suis pressée de découvrir la suite ! Ce manga raconte l’histoire d’une relation mère-fils malsaine à souhait, en empruntant aux codes de l’horreur dans un dessin particulièrement soigné, fouillé et expressif. En fait, l’œuvre vaut le détour rien que pour le dessin : chaque case raconte une histoire et peut se suffire à elle-même, chaque case participe à l’élaboration d’un malaise diffus et croissant qui finit par vous prendre aux tripes.

 

 

- Perfect World, tome 10, de Rie Aruga : rien à dire si ce n’est que c’est toujours aussi bien.

- Par-delà les étoiles : ceci est un one-shot des débuts de la mangaka de Perfect World. J’aime tellement cette série que j’avais probablement trop d’attentes, car au fond, il est injuste d’attendre un niveau de développement similaire sur un titre beaucoup plus court. Même en gardant cela à l’esprit, cette bluette m’a laissée plutôt indifférente, bien que la lecture soit plaisante.

 

La suite est déjà prête !

 

Dans ma Pile-à-Lire, il y a toujours le Roi des Assassins, troisième tome du Royaume Blessé de RJ Barker.

Deux autres romans se sont rajoutés, côté littérature générale cette fois-ci : La goûteuse d’Hitler de l’italienne Rosella Postorino, et Maudit Karma de l’allemand David Safier. Je fais le tour de l’Europe en ce moment… je confesse que c’est en partie pour le travail, mais je pense que c’est une bonne chose pour moi de sortir un peu de ce que je connais.

Et les BD ne sont jamais en reste puisqu’ont atterri sur la pile deux mangas, et surtout, le tome 4 de la Petite Mort de Davy Mourier !

Commenter cet article