Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Zelda, Princesse bibliophile

Point Lal-Pal : rattrapage de 2021

11 Juillet 2021, 18:00pm

Publié par Zelda

Je n’ai plus fait de point depuis longtemps sur mes lectures récentes, en cours, ou à venir. J’essaie de réduire ma pile à lire, mais ce n’est vraiment pas facile !

 

Romans

Les Imaginales passées, j’ai pu me tourner vers des lectures non imposées, et surtout, revenir à Robin Hobb : j’ai enfin entamé le dernier tome qu’il me reste à relire, dernier du second cycle dédié aux aventures de Fitz et du Fou.

Au désespoir de mon compagnon qui attend de moi un rapport après chaque chapitre (pour lui éviter de les relire aussi), j’ai d’abord voulu lire quelques autres titres.


 

J’ai d’abord dévoré Victimes de Bo Svernström, polar suédois tout ce qu’il y a de plus classique, mais bourré de rebondissements impressionnants et assez efficace. Puis, j’ai enchaîné avec la novella de science-fiction Waldo de Heinlein, intéressant retourne-cerveau mais difficile à lire pour qui n’est pas très bon en sciences (moi, par exemple), et the Strange Case of the Alchemist’s Daughter de Theodora Goss, joyeux gloubiboulga de crossover fantastique entre les rejetonnes de tous les grands méchants de la littérature du 19e siècle (la fille de Mr Hyde, la fille de Dr Jekyll…). Dynamique et jouissif !


 

Intriguée très tôt par le premier roman de Claire Duvivier, Un long voyage, j’ai failli l’emprunter plusieurs fois au courant de l’année écoulée. Persuadée qu’il serait dans la sélection des Imaginales, je me suis forcée à attendre jusqu’à ce que je découvre, à mon grand étonnement tant il a fait parlé de lui, qu’il n’en faisait pas partie. Lorsque j’ai terminé le Chant des cavalières, il était justement disponible dans la médiathèque près de chez moi : je l’ai vu comme un signe, et je l’ai pris.

Riche idée, car je l’ai beaucoup aimé. Présenté comme le témoignage sur la chute d’un Empire par l’un des proches d’une grande figure historique, ce court roman navigue entre le récit d’événements majeurs d’une époque révolue et une ambiance mélancolique et fataliste sur fond de conflit de territoire.


Pour changer un peu de registre, j’ai enchaîné avec le roman policier Étrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage de L.C. Tyler après l’avoir repéré dans la sélection d’un article écrit par un de mes collègues pour le blog littéraire de notre réseau de médiathèques. Si le titre en lui-même a suffit à éveiller mon intérêt, j’ai surtout accroché avec son style léger et dynamique bourré de cet humour ironique et sarcastique so british que j’adore. L’histoire elle-même, celle d’un écrivain de polars à qui la police vient apprendre la disparition de son ex-femme, est bien ficelée et plaisante à suivre, surtout grâce à son dénouement étonnant.

 

Mangas

 

 

Côté BD, j’ai pu continuer et/ou terminer plusieurs séries, dont Trace que j’aime décidément beaucoup, Monster dont j’adore le dessin mais qui tourne un peu trop en rond, ou encore Whispering : les voix du silence que j’ai trouvé très tendre et touchant. J’ai commencé aussi une série qui me plaît beaucoup, Aromantic (love) story, premier manga “sentimental” que je lis à préciser en insistant bien que dans la vraie vie, se faire plaquer contre un mur et embrasser de force, c’est flippant et pas romantique. En plus, il est court (fini en 5 tomes) : je conseille !


 

 

 

Surtout, j’ai ENFIN pu finir le classique Mars de Fuyumi Soryo, dont je n’avais jamais réussi à acheter les derniers tomes. J’ai même fini par renoncer et revendre ma collection. Par chance, j’ai découvert qu’une amie de mon compagnon les avait, et je les lui ai empruntés. C’est donc 15 ans plus tard (sérieusement) que j’ai enfin pu lire le dénouement des amours contrariées de Rei le beau rebelle fou de moto et de Kira la timide artiste, sur fond de moult drames familiaux révélés au compte goutte jusqu’au dernier tome.


 

Je ferai un article à part sur le prix Imaginales BD des bibliothécaires, auquel j’ai également participé !

 

La PAL

 

Comme vous pouvez le voir, j’ai surtout une pile de mangas à lire, la faute à un arrivage massif de plusieurs commandes très attendues… et à une collègue plus rapide que son ombre pour les cataloguer et les équiper !

Côté roman, outre le Robin Hobb toujours en cours, j’ai un Ragnar Jonasson sur le feu (j’ai pris un peu de retard sur ses dernières publications !) et un recueil de nouvelles de Frank Thilliez à lire pour le travail.

C’est trop bien de devoir lire des trucs cools pour le travail !

 

A venir sur le blog : le dernier article spécial Imaginales pour vous livrer mon avis sur le Chant des Cavalières, et un article sorties ciné et soirées télé !

 

Commenter cet article