Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Reika's place
  • Reika's place
  • : Du cinéma, de la littérature, et un peu de féminisme au milieu.
  • Contact

Recherche

1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 00:15

 

  Bien le bonjour à tous en cette nouvelle et dernière année de l'espèce humaine (et dire que je vais travailler dur pendant les premier mois, tout ça pour mourir à la fin...).

 

  Le Nouvel An, c'est un sacré gros machin. La planète entière se remue pour polluer le ciel de lumière et de bruit. On souhaite bonne année aux inconnus qu'on croise dans la rue, entre deux allumages de fusée, tout ça tout ça.

 

  Eh bien moi, j'aime pas Nouvel An. Quand je repense à tous ceux que j'ai passé, il n'y en a pas beaucoup que je me remémore en souriant. J'étais avec des gens que j'aimais, oui, je n'étais pas forcément toujours déprimée par un événement précis, mais en revanche, je me suis quasiment toujours ennuyée. Et puis, ça m'a toujours donné le cafard. Il y a des gens qui se sentent vieux et las quand ils fêtent leur anniversaire, moi, c'est pour Nouvel An. Parce qu'à Nouvel An, nos efforts et nos souffrances ne sont pas récompensés par des cadeaux.

  Je l'ai toujours associé à une sorte d'heure du bilan. On se remémore tout ce qu'on a fait dans l'année, et on dresse un constat positif ou négatif. Cette année, j'ai appris ça, ça, et ça, j'ai fait telle et telle connerie, mais j'ai aussi connu telle et telle réussite.

  Ça me fout le bourdon, de me dire que toutes ces choses passent si vite. J'ai l'impression que le temps me file entre les doigts. Et puis, il y a aussi ces histoires de bonnes résolutions, qui nous foutent la pression. Cette année, on doit mener un projet, on doit réussir à faire mieux que l'année d'avant. Comme si on était en compétition perpétuelle avec notre moi de l'année d'avant, et ceux de toutes les autres années.

  Dans le match "Moi 2011" vs "Moi 2010", qui va gagner? Celle qui a eu son permis ou celle qui a fini son mémoire de master? Celle qui a rompu ou celle qui était en couple?

 

  Je dois dire que du coup, ça me motive relativement peu à organiser quelque chose. Je suis même heureuse qu'on ne m'invite nulle part. Au moins, j'ai la paix. Et c'est vrai que le seul Nouvel An que j'ai passé seule chez moi était l'un des plus agréables de toute ma vie. Donc du coup, cette année, je n'ai rien prévu, à part me faire plaisir en solitaire (c'est pas ce que vous croyez, petits coquins).

 

  Comme ça se fait, je vais quand même prendre quelques bonnes résolutions, et je suis même d'assez bonne humeur pour les partager avec vous:

- J'aimerais réussir à ne jamais quitter mon appartement le matin sans avoir dit à mon reflet dans le miroir à quel point sa splendeur innée m'éblouit (vous comprendez le délire dans quelques jours),

- et j'aimerais bien travailler plus et procrastiner moins,

- je vais me défoncer pour l'avoir, ce stage,

- je veux trouver en moi la force de dire non à tous les mecs qui ne veulent pas sincèrement donner le meilleur d'eux même pour moi,

- et si je ne dois en retenir qu'une, c'est celle-ci: continuer de m'améliorer, de faire de mon mieux pour moins juger les autres, et les aimer plus et mieux.

  En avez-vous pris, vous aussi?

 

  J'en profite pour vous informer que j'ai procédé à quelques changements sur mon blog afin d'améliorer la visibilité des articles par thèmes. Il y a donc quelques nouvelles rubriques:

- My own private soap (pour vous raconter mes tribulations de future bibliothécaire),

- Sorties ciné et soirées télé (parce que je me suis rendue compte qu'il m'arrivait d'avoir envie de parler des films que j'ai vus)

- Intendance (pour vous tenir au courant d'éventuels problèmes techniques ou changements).

- L'amour, les relations, et tout ce bordel.

  En ce qui concerne cette dernière catégorie, j'ai pensé qu'il était plus rationnel de rassembler tous les articles qui traitent de ce sujet, vu leur nombre,et de les séparer d'autres sujets plus larges, qui englobent mes questions existentielles et mon point de vue personnel sur des questions de société. Pour plus de clarté, j'ai rebaptisé la catégorie dans laquelle ces derniers se trouvaient, "réflexions diverses": elle s'appelle désormais "Questions existentielles en tous genres". J'espère que l'accès aux articles qui vous intéressent en sera facilité.

 

  Quoiqu'il en soit, je vous souhaite à tous une très bonne année, et surtout, une bonne santé, car, n'en déplaise à ceux qui m'ont rit au nez quand j'ai dit ça en classe de 3e, si vous n'avez pas un corps en état de marche, vous n'arriverez pas à faire grand chose, et je sais de quoi je parle.

 

Moi 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kadcom 02/01/2012 15:09

J'ai pas pris de (nouvelle) résolution cette année.
Mais je vais essayer d'aller vers les autres me développer sur le plan personnel.
Je trouve ça triste quand même de passer nouvel an seul. C'est un moment festif et il parait que le bonheur n'est réel que lorsque il est partagé.

Reika 02/01/2012 20:06



Mais non, c'est pas triste. Je ne déborde jamais autant d'amour pour les autres que quand je suis seule à Nouvel An. Tout d'un coup, je ne suis plus qu'amour et gentillesse. La première chose à
laquelle je pense, ce n'est pas "pfou, j'ai trop mangé", mais "quelle est la personne à laquelle j'ai vraiment envie de parler en premier, cette année?". Et là, je peux véritablement choisir.

Je ne me suis pas sentie seule, j'ai échangé plein de messages affectueux avec les gens qui comptent vraiment pour moi. C'est parce que là, ce n'est pas une compagnie que je m'impose, mais des
gens que je choisis, et je leur accorde à chacun un moment privilégié. Si j'avais été à une fête, je n'aurais pas pu discuter tranquillement au téléphone avec mes grand-parents pendant 20
minutes, par exemple. Et c'est d'avoir pu le faire qui m'a procuré le plus grand bonheur de la soirée.

Et je vais répéter ce qu'a dit Ally McBeal un jour: "quand je repense aux moments où je me suis sentie le plus seule dans ma vie, il y avait généralement quelqu'un à côté de moi".