Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Reika's place
  • Reika's place
  • : Du cinéma, de la littérature, et un peu de féminisme au milieu.
  • Contact

Recherche

14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 14:30


Lecteur, Lectrice, aujourd'hui j'ai les doigts qui me démangent.

Je vais vous faire une confession.


J'ai une furieuse envie d'écrire.


L'inspiration me vient de tous sens, et vu la situation dans laquelle je suis, je me vois contrainte de la retenir, par tous les côtés. Je ne parle pas seulement d'écrire des articles de blog, avec la prétention modeste de pouvoir partager avec le monde (oui bon, deux-trois pelés perdus) mes réflexions et passions les plus diverses. Non, je te parle de produire de vrais textes de littérature.


A force de lire et de relire des tonnes d'ouvrages théoriques sur la littérature, j'ai eu envie de lire tout un tas de romans et de nouvelles qui ne cessaient d'être évoqués. Et puis, cette foison d'idées diverses qu'on m'a fait explorer a opéré en moins un déclic. Il a ouvert la soupape, longtemps fermée, de mon inspiration littéraire.


Non, je n'aurais pas l'audace de me complaire dans l'idée arrogante que je suis une grande écrivaine en friche. Personne n'a jamais lu mes écrits inachevés, à part deux ou trois amis. J'ai commencé plusieurs histoires que je n'ai presque jamais terminées. Je n'ai pas un talent extraordinaire non plus, même si je me débrouillais plutôt bien en rédaction (mais c'était au collège, n'est-ce pas, et on attend d'un écrivain un peu plus que d'un collégien).


Il n'empêche que raconter des histoires est un réel plaisir pour moi, que je ne peux pas bouder longtemps. Petite, je ne les racontais qu'à moi-même, perdue dans mon monde, actrice de mes propres scénarios farfelus, à la grande stupéfaction des adultes autour de moi, médusés par mon attitude des plus étranges. J'ai toujours envie d'écrire des histoires, mais je ne serais jamais écrivain, parce que je ne peux pas me forcer à écrire si je n'ai pas l'inspiration. Certaines histoires sont des projets qui mettent longtemps à mûrir, et d'autres sont simplement des petits épisodes de vie, très courts. Si je n'ai pas une idée d'histoire qui s'impose à moi soudainement, je n'écris pas, c'est aussi simple que ça. C'est pour ça que je ne pourrais jamais être une artiste. Parfois, le vide dure plusieurs années.

Là, j'en ai plusieurs en tête, qui me hurlent de les écrire vite avant que je les oublie. Mon grand drame, amis lecteurs, c'est que je n'ai pas le temps de m'en occuper. Alors j'en prends note, et je les laisse dormir, de côté, jusqu'à ce qu'une nouvelle idée me permette de compléter mon ébauche.


Peut-être qu'un jour, petits lecteurs, je vous dévoilerais une partie de mon nouveau récit.


Mais là, ce n'est pas le moment.


A bientôt pour de nouvelles confessions!!


(ou pas)


Partager cet article

Repost 0

commentaires