Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Reika's place
  • Reika's place
  • : Du cinéma, de la littérature, et un peu de féminisme au milieu.
  • Contact

Recherche

14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 11:00

 

  Bien le bonjour très chers lecteurs!

 

  Comme aujourd'hui c'est la St. Valentin, je me suis dis que je pouvais faire comme tout le monde, et y aller de mon petit article!

 

  Comme vous pouvez le voir dans mon titre, je voir ce jour plutôt comme celui des célibataires et tristes de l'être que celui des amoureux.

Après avoir enfin eu la joie de tester les deux formules (je n'ai connu que la première pendant... euh... bon jusqu'à l'an dernier - ça, c'est fait), je commence à me dire que cette journée prend finalement beaucoup plus d'importance aux yeux de ceux qui la passeront seuls qu'aux yeux de ceux qui ne le seront pas.

 

  Laissez-moi m'expliquer.

 

  Pour les amoureux, c'est l'occasion de passer une journée en tête-à-tête, prétexte au romantisme et à la niaiserie. Mais au fond, passer du temps avec notre moitié, aller au cinéma ou au restaurant avec elle, on le fait déjà.

  Donc en fait, ça ne sert pas à grand chose, sinon à vider notre porte-monnaie.

  Alors que les célibataires, eux, sont légions à faire une obsession sur cette journée qu'ils imaginent être la plus déprimante de l'année. Mais au nom de quoi?

  Célibataire, on envie ces couples qui ne s'entendront pas discuter au restaurant pendant la soirée. C'est encore pire pour les femmes, puisque, comme nous l'avons remarqué ensemble (voir La peur de l'engagement 1 ), leur but ultime dans la vie est de ne pas la passer seule. La St. Valentin devient donc le jour emblématique du succès ou de l'échec de leurs tentatives à atteindre cet objectif crucial. C'est le jour qui pointe du doigt leur inaptitude sociale, un peu comme quand on se regarde dans le miroir et qu'on n'arrive plus à voir que le bouton qui a poussé sur notre front pendant la nuit.

  Du coup, on se sent condamnée à opter pour le programme "je suis nulle et moche, personne ne voudra jamais de moi", et on finit par se goinfrer de nutella en pyjama devant une comédie romantique de Julia Roberts (si ce sont les siennes que vous choisissez, je trouve que vous avez mauvais goût), à l'image de Bridget Jones. L'autre option classique, c'est la soirée entre filles, pour se sentir moins seule dans son célibat. Je suis seule, oui, mais à plusieurs, et on s'amuse bien entre copines! Mais ce discours n'empêche pas forcément qu'une fois sur le trajet du retour, on laisse échapper un soupir en se disant que finalement, on dormira seule.

 

  Eh bien moi, je dis non à tout ça.

 

  Je sais, j'ai fait la même chose, j'étais même la première à me morfondre sur fond de "bouhouhou personne ne m'aiiiiime". Et puis il y a deux ans, j'avais prévu d'aller au cinéma voir une comédie romantique avec mon meilleur ami ce jour-là, pour qu'on se remonte le moral ensemble en faisant semblant d'être un couple, nous aussi. Finalement, il m'a posé un lapin, et je commençais à désespérer quand je me suis dis que vraiment, ça me gonflait, pas pour ma St. Valentin ratée, mais pour ce film que j'avais vraiment envie de voir. Alors j'ai pris mon courage à deux mains, et je me suis dit:

 

  "Ma grande, t'as besoin de personne pour aller voir un film de filles que tu attends depuis des mois. Alors maintenant, t'arrête un peu de pleurnicher comme une idiote, tu te lève, tu te prends en main, et tu vas le voir, ce film! Fais-toi plaiz, fais-toi la St. Valentin dont tu as toujours rêvé! Et surtout... enjoy!"


  Et bon dieu, ça a été la meilleure St. Valentin de ma vie.

  Le film était super: Ce que pensent les hommes, que je conseille vivement un jour de St. Valentin! Ou à toutes les fans de comédies romantiques.

  Alors oui, y'avait que des couples dans la salle, j'étais littéralement cernée. Et puis j'ai vu la tronche que tiraient les mecs, et je me suis dis que j'avais bien de la chance de pas avoir emmené de rabat-joie pour me dire que non, Ben Affleck n'est pas sexy.

  Je me suis chouchoutée le reste de la journée en faisant que des trucs que j'aime, des trucs que j'avais envie de faire, en laissant libre cours à mon envie de romantisme, et je me suis sentie bien dans mes pompes.

 

 

  Réveillez-vous un peu les filles, la St. Valentin ne devrait plus être le jour de la déprime, mais le jour de l'espoir!! C'est le jour de l'année où on peut se permettre d'être niaise et de rêver de Prince Charming en écoutant Whitney Houston et en regardant plein de comédies romantiques, et que ce soit facile de se justifier... Profitez-en! Vendez-vous du rêve à vous-mêmes, parce que quand vous aurez un homme à vos côtés ce jour-là, vous réaliserez que ce n'est pas si magique que ça...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lady Marmelade 18/02/2011 01:30


La Saint Valentin, c'est bon pour les couples à lé dérive qui veulent se redonner une chance, ou bien, pour les couples tout frais tout neuf. Cela fait plaisir une petite attention ce jour la. Les
autres à la limite, ce n'est pas la peine, à mon avis, la Saint Valenti, c'est tous les jours que ça doit être.

Et tu as raison, pas besoin de quelqu'un pour être heureux et se faire plaisir. Après tout on n'est pas mieux servi que par soi même.


Kadcom 17/02/2011 21:10


Waouh sérieusement tu as trop raison.
A vrai dire, pour les mecs bien (je parle en mon nom mais je suis quasi-sur qu'ils sont d'accord) la St Valentin ne signifie pas grand chose à part que ça semble être un truc assez important pour
les filles. Pour nous c'est juste "une autre".On devrait y accorder encore moins d'importance.


Reika 17/02/2011 23:03



C'est un fait, c'est une fête qui intéresse nettement plus les filles que les garçons. C'est pour ça que je m'adresse plutôt aux filles, dans mon article.


Mais j'en ai aussi vu quelques uns se plaindre de leur solitude ce jour-là ^^.