Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Reika's place
  • Reika's place
  • : Du cinéma, de la littérature, et un peu de féminisme au milieu.
  • Contact

Recherche

13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 11:00

  Tout le mondeuh veut dev'nir un cat, parce qu'un chat quand il est cat, retombe sur ses pattes...

 

  Ah oui ben tiens, expliquez moi le sens de ces paroles, étant donné que cat veut dire chat. Donc, les chats n'ont pas envie d'être des chiens? Ou bien ils voudraient être anglophones, pour se la péter genre "moi j'ai l'accent sexy de Jude Law"?

 

  Aujourd'hui mes bons amis, j'ai à nouveau envie de vous faire part de mes grandes interrogations disneyiennes, parce que j'ai revu la semaine dernière ce merveilleux film tout mi"aou"gnon avec une copine, et en fait, des fois, on s'est dit que c'était un peu n'importe quoi.

 

http://www.musiqueonly.com/disques/enfants/disney_en_cd/photos/les_aristochats_version_francaise_walt_disney_records.jpg

 

 

  Le film s'ouvre sur le retour d'une vieille aristocrate chez elle, en calèche, avec ses adorables chatounets qui se trimballent sur le cheval (pauvre cheval, il a dû en avoir des griffures...) ou sur ce brave et fidèle Edgar, qui a voué sa vie à chouchouter la vieille et ses chats.

  Alors déjà, quelques remarques sur les noms. Je sais pas pour vous mais j'ai jamais compris comment on peut appeler son chat "Duchesse". Duchesse. Avec un charmant petit accent prout-prout, sinon c'est pas drôle. La gamine a un nom tout aussi inventif "Marie". "Berlioz", ah ça c'est bien "Berlioz", et ça a un sens, cette fois-ci, puisque c'est quand même un film sur des chats virtuoses de la musique (le jour où un vrai chat ne cassera pas nos oreilles n'est pourtant pas encore arrivé). Mais ensuite, "Toulouse"? Pourquoi? Elle avait envie de déménager? En tout cas, les Hilton et autres Beckham n'ont rien inventé. Mais ça ne m'empêche pas d'adorer Toulouse, cet espèce de petit bourge qui se la joue wesh wesh en crachant et hérissant son poil. Qui ne se souvient pas de son fameux "miaaaaou pfitt pfitt pfitt"?

  Parlons maintenant des caractères de ces adorables chatounets trop choupinous. Alors dans la famille aristo, on a le wesh, bien-sûr, mais aussi la petite pimbêche qui se la joue "dâme" (et je mets un accent circonflexe parce qu'elle le prononce avec le même accent prout-prout que la vieille quand elle appelle "Ducheeeesse"). Une "dâme", il faut la laisser passer avant, et surtout ne pas la décoiffer, ne pas la frapper, éventuellement lui dérouler un tapis rouge sous les patounes... ah quelle caricature de la potiche qui s'y croit! Si elle n'était pas aussi énervante, ça serait presque drôle.

  Je critique l'accent, mais après tout, on est dans un contexte d'aristocrates, me direz-vous. Certes, mais la duchesse, avec son collier, ses "Mariiiie" inquiets, son accent, et son air propre et distinguée... elle a quand même des moeurs libérées. Ça doit donner la nuit quand elle se promène dans le quartier! Quoi, je vous choque? Non mais si elle couchait pas à droite à gauche, comment expliquer la tronche de Toulouse et Berlioz? D'ailleurs, quand on voit le Toulouse, on se dit qu'elle a peut-être déjà rencontré O'Maley dans le passé. Loin de moi l'idée de critiquer, j'comprends bien qu'elle doit s'ennuyer chez la vieille toute la semaine. Et puis, elle a du mérite, elle élève ses rejetons sans père. Jamais, jamais il n'est mentionné que ses gosses ont un père, pourtant ils ne sont pas nés de la cuisse du Saint-Esprit, non?

  Bref. Tout ce charmant petit monde décide d'aller faire ses gammes, et là, Berlioz nous montre ses talents de pianiste. Oui mais il doit y avoir un deuxième piano dans la pièce avec un autre chat devant, parce qu'on entend beaucoup plus de notes que ce que le petit gris fait à l'écran.

 

  Sur ce, un vieux absolument délicieux d'étrangeté décide de débarquer chez la vieille, en se vautrant à chaque pas, jusqu'à ce que ce brave Edgar lui serve de monture pour l'ascension des escaliers. Pauvre Edgar. Ne dit-on pas que les animaux domestiques ressemblent à leur maître? Madame se trémousse avec son vieux bizarre sur du Carmen, qu'elle aurait apparemment interprété. Carmen, c'est quand même une mangeuse d'hommes et briseuse de coeur, rappelez vous: "si tu ne m'aimes pas je t'aime, et si tu m'aimes, prends garde à toi!!". Ben voilà, on sait pourquoi la vieille est célibataire, maintenant! Elle mène la même vie que Duchesse... Qui a dit que Disney n'a commencé à montrer des femmes libérées que dans les films récents?

  Mais bon, si mamie drague papi, c'est pas pour faire des papouilles, c'est pour qu'il lui fasse son testament (avec des honoraires préférentiels, j'imagine). Oh, la vilaine manipulatrice! C'est le moment pour moi de faire un digression. J'ai dit juste avant que telle chatte, telle maîtresse, et bien maintenant, je dis que telle maîtresse, telle chatte. Dans le genre "je fais les yeux doux aux hommes pour qu'ils fassent tout ce que je veux", Duchesse n'est pas mauvaise non plus. Et ce pauvre O'Maley qui se croit grand séducteur, alors qu'en fait, elle ne fait que se servir de lui!

  Bref, Madame annonce donc à papi qu'elle veut léguer son fric à ses chats (on se demande bien ce qu'ils en feraient), mais que le brave Edgar, lui, il n'aura pas un sou, parce que bon, faut pas pousser hein! C'est pas comme s'il lui avait consacré sa vie, à elle et à ses stupides chats... Ah ben si, en fait. Ben moi, je le plains, ce pauvre Edgar. D'ailleurs, il n'a pas perdu une miette, et décide de se débarrasser des chats pour récupérer le fric, la baraque, les robes à froufrous...Et les empoisonne, eux et leur glouton de pote, Roquefort, qui demande à gouter leur repas parce que tiens, il avait justement un biscuit plus gros que lui qui traînait dans son dos. Ça tombe bien, tiens, y'en a même un deuxième qui s'était caché dans son trou! Une fois les chatons endormis, les voilà embarqués dans un sac et zouh, allons à la campagne!

 

  Oui alors là justement j'aimerais qu'on m'explique pourquoi y'a jamais personne dans la rue, dans ce film. Et aussi pourquoi, pourquoi personne n'a entendu les pétarades de sa mobylette. Enfin, ils sont tous sourds à Paris ou quoi?? Alors qu'il passe mystérieusement inaperçu, il finit par rencontrer Napoléon et Lafayette, deux chiens qui n'ont que ça à foutre d'agresser les mecs qui se promènent à la campagne. Vu la date des événements (tout début 20e siècle), je trouve ça tout de même prodigieux qu'ils aient pu mordre autant de pneus en une seule journée, au beau milieu de la campagne. Soit. Le domestique tout paniqué finit par s'enfuir, laissant sur places des preuves de son infamie (mais pendant tout le trajet de retour des chats, personne ne se demande pourquoi les cleps ont des affaires d'hommes et un panier pour chats de bourges).

 

http://img.filmsactu.com/datas/films/l/e/les-aristochats/n/47d5579215b25.jpg

 

  Pendant ce temps, Duchesse et ses chatons se réveillent au bord de l'eau, et peu de temps s'écoule avant qu'ils ne rencontrent un beau mâle, qui s'approche de Duchesse, et lui fait le coup de "ton père est un voleur, il a mis les étoiles dans tes yeux " (et vraiment, revoyez-le, c'est exactement ça, à quelques détails près!). Je crois qu'en fait, les mecs qui bossent à Disney, ils ne savent pas draguer... sinon je ne comprends pas. Duchesse ne croit pas ces conneries, mais bon, on a besoin d'aide, alors laissons-le s'imaginer que son numéro débile fonctionne. Des fois qu'on pourrait rentrer à Paris plus vite, comme ça.

Quelques oies débiles et un gang de chats musiciens plus tard, la petite troupe atteint enfin le domicile. Et comme la chattière est condamnée, nos petits chats ont une brillante idée pour faire savoir qu'ils sont là: ils miaulent.

  Et après on s'étonne qu'Edgar les enfourne directement dans un sac pour les faire taire... Et là, il les fout dans le four, et dit "je m'en occuperai plus tard!". Mais pourquoi pas tout de suite? Suffit d'allumer et c'est réglé... nan? Bon, d'accord. N'empêche que s'il m'avait écoutée, peut-être qu'il aurait pu réussir son coup, au lieu de se faire envoyer dans une malle à Tombouctou!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Audrey 14/04/2011 19:33


Il me semble que Toulouse (il peint, nan ? Si mes souvenirs sont bons...) est appelé comme ça en hommage à Toulouse Lautrec.


Reika 14/04/2011 23:07



Aaaaah oui j'y avais pas pensé. Tu as raison, ça doit être ça. Oh mais du coup ma blague tombe à l'eau!